Mes lectures du moment #2

Coucou. C’est moi. De nouveau. Oui, l’intervalle de temps entre ce que tu es train de lire et ce que tu as lu avant (si tu n’as pas lu le précédent article va le faire et revient) laissait présager de ma part une fuite, à l’image de celle que j’ai effectuée sur Youtube. Mais il n’en ait, pour ton plus grand bonheur je l’espère (!) rien du tout. Et j’ai lu pleins de trucs stylés.

Scott Pilgrim vs The World tomes 1 & 2 de Brian O’Malley : « L’une des meilleurs choses qui soient arrivées à la BD durant ce millénaire », « La BD la plus drôle de tous les temps ! ». Voici un échantillon du genre de messages qui ornent la quatrième de couverture des tomes de Scott Pilgrim. Et sachez que ce ne sont même pas des hyperboles. Même si je n’ai pas encore lu l’intégralité de la série, ces deux premiers tomes m’ont, par leur dynamisme, leur humour (de situation, de caractère & de mœurs en tête) la puissance des personnages (Wallace, je t’aime ), le style graphique très accrocheur, le savant mélange entre tranche de vie d’une bande d’adulescents (j’aime pas trop ce terme) et Dragon Ball, profondément charmé. Et, même si je ne suis pas sorti avec 95% des filles que je côtoie (les 5 derniers pourcents représentant sa sœur), je me retrouve un peu dans ce personnage de Scott, qui veut juste s’amuser avec ses potes et vivre des trucs cool. Voilà. Et si je vous parle pas du scénario, c’est pour que vous puissiez le découvrir, parce qu’en jouant savamment avec les codes, Brian O’Malley  arrive à créer quelque chose de très frais.

scott
Ancré dans notre réalité, le récit ne s’épargne pas quelques références (ici, pour les non-anglophones, X-Men).


Journal d’une disparition tome 1 (one-shot) de Hideo Azuma :
Dans un autre registre, mais presque tout aussi drôle étrangement, Journal d’une disparition nous raconte l’histoire d’un mangaka a succès modéré, l’auteur, c’est donc une autobiographie, qui sous la pression des deadlines décide de s’enfuir et de vivre une vie de vagabond, cherchant jour après jour de quoi se nourrir, de quoi se rincer le gosier et où dormir ! Vous voyez, ça a pas l’air drôle comme ça hein ? Mais en fait si. Explications. Le héros : ce qui lui arrive est vraiment horrible et un des aspects les plus sombres des sociétés dites développées, la marginalisation d’une minorité… mais lui en parle comme d’une aventure sympathique, où la fouille des poubelles est une activité ludique et sympathique. C’est sûrement du au fait que l’auteur ait choisi de ne pas trop se livrer, de ne pas se montrer misérable, mais bon, c’est rigolo quand même et en plus des gags sont parsemés ici et là. Et, ce qui me fait personnellement rire aussi, c’est que le héros est un fuyard, face à la moindre difficulté, il laisse tout derrière lui sans se soucier des conséquences (sa femme et ses enfants par exemple) et mène même des vies en parallèle. Ensuite il y a la myriade de personnages qu’il rencontre en cure de désintoxication, ayant développé avant ses fuites une forte addiction à l’alcool. Chacun de ces personnages est touchant de par sa « maladie » mais aussi drôle pour les mêmes raisons que Hideo Azuma. Parlons maintenant des choses qui peuvent vous fâcher : le dessin, simpliste et rond, même si je ne vois ici qu’un avantage puisqu’on reconnait facilement les différents personnages et ça permet de faire prendre aux différents protagonistes des expressions faciales franchement tordantes.

journaldunedisparition5
Ah oui, détails que je vous avais épargnés, l’auteur a tenté de se suicider avant de fuir et il a, après sa cure, vécu une profonde dépression qui est le sujet d’un autre de ses mangas Journal d’une dépression, que je n’ai pas lu, parce qu’on m’a dit que c’est nul.

Voilà, il n’y aura que deux trucs présentés pour aujourd’hui, je suis encore un peu fatigué (rires).

2 réflexions au sujet de « Mes lectures du moment #2 »

  1. Retrouve le mec qui t’a dit que Journal d’une dépression est nul et casse lui les deux jambes (et plus si affinité). Le but du bouquin est différent, c’est une sorte de journal de bord d’un mangaka. C’est plutôt intéressant.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s